Depuis 10 à 15 ans, la mise en évidence de l'importance des fascias a permis de mieux comprendre le fonctionnement du corps. 

Ces tissus, longtemps ignorés, représente entre 16 et 23 kilos de notre poids corporel.

Les fascias sont ce que l’on appelle les tissus conjonctifs, une suite tissulaire ininterrompue allant de la tête aux pieds mais aussi de l’extérieur à l’intérieur, jusqu’au sein des cellules. Présents à tous les niveaux du corps, ils enveloppent et soutiennent chaque structure (muscle, organe, vaisseau, nerf…) et se poursuivent à l’intérieur de celle-ci pour former une matrice de soutien. Le rôle mécanique des fascias est de permettre aux forces de se propager pour rendre les mouvements possible.

La définition architecturale explique que la tenségrité est « la faculté d'une structure à se stabiliser par le jeu des forces de tension et de compression qui s'y répartissent et s'y équilibrent."

Dans notre corps, nous avons donc tout un jeu de tensions et de pressions pour permettre à l’ensemble du corps d’être stable. La tenségrité vivante est bien plus complexe que pour un bâtiment car toutes ces tensions et pressions doivent continuellement s’ajuster et s’équilibrer pour permettre le mouvement et le stabiliser.

Ce jeu d’équilibre entre tensions et pressions se fait par l’intermédiaire des fascias ou peut-être devrait-on dire du fascia car ce n’est au fond qu’un seul et même tissu.

Ils jouent aussi d’autres rôles fondamentaux comme celui de protection, d’amortissement, d’absorption des chocs. Ils sont le sein des échanges (apports d’éléments nutritifs, élimination des déchets du métabolisme,…) et de la communication entre chaque élément du corps humain. Ils ont une importance capitale dans les mécanismes de défenses et de l’immunité.

En recouvrant et en enveloppant les muscles, les fascias sont à l'origine de leur fonctionnement synergique et de leur organisation en chaines musculaires ou chaînes myofasciales. Un muscle ne travaille jamais seul et une chaine musculaire sans fascias ne peut pas être physiologiquement fonctionnelle.

Le fascia est l’élément principal du maintien de la posture, de la transmission des forces, de l’amortissement, de la coordination et de l’harmonisation des mouvements; les muscles sont les éléments moteurs.

Notre corps fonctionne comme un Tout. Un excès de tension à un endroit aura des répercussions à d’autres endroits. Un défaut postural se répercutera sur le fonctionnement des organes internes (et vice versa) et sur les articulations car tout est lié et relié. La manière dont nous nous entraînons et les postures que nous adoptons auront des conséquences jusqu’au sein des cellules qui s’adaptent aux contraintes extérieures via les fascias.

Quand ce système de tenségrité est bien équilibré, les contraintes extérieures ont moins d'impact sur l'intégrité de la structure.  

Ce sujet me passionne depuis plusieurs années, si bien que j'ai commandé de nombreux DVD au USA sur la thérapie manuelle les chaînes myofasciale de Thomas Myers et plusieurs livres sur le sujet. En novembre 2018, je participerai au Fascial Congress à Berlin.

La compréhension de la biomécanique impliquant les fascias et la motricité qui dépend du système nerveux (voir rubrique précédente) permet d'avoir une vision plus précise du corps humain sans le "couper en morceaux" et sans le considérer simplement comme en ensemble de bras de leviers et de forces (vision simpliste et réductrice).

La manière dont je conçois la thérapie et l'entraînement sont imprégnés de ces concepts.

Il y a plusieurs moyens d'agir sur les fascias : la Fasciathérapie, le Rolfing, la technique de Jones, Strain/counterstrain et surtout, la manière de concevoir le mouvement/l'entraînement afin d'équilibrer les chaînes myofasciales et leur rendre leur viscoélasticité, décomprimant ainsi les articulations, faisant de la place entre les différentes structures pour éviter les douleurs et les blessures et favoriser un fonctionnement biomécanique optimal (aussi bien dans la vie de tous les jours que dans le sport).

Pour mieux comprendre le monde des fascias, je vous invite à visionner cette vidéo!